DIY/Pratique

Le parquet flottant : quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

parquet flottant

Le parquet flottant est une technique de pose qui concerne uniquement les paquets qui sont stratifiés ou contrecollés. Elle se distingue des autres techniques de pose sur le fait qu’elle ne fixe pas les parquets au sol. Mais comment poser du parquet flottant ? Avant de répondre à cette question, découvrez d’abord les avantages et les inconvénients de ce type de revêtements.

Quels sont les avantages du parquet flottant ?

Le parquet flottant a de nombreux avantages. Tout d’abord, il est vraiment économique par rapport aux autres types de revêtements tels que les parquets massifs. Ensuite, il est assez résistant bien qu’il ne coûte pas cher. En effet, avec seulement quelques mètres d’épaisseur, il pourra très bien résister à l’usure. Par ailleurs, le parquet flottant est facile à poser si vous avez des notions en bricolage. De plus, cette opération ne vous prendra pas une journée entière. Il imite également assez bien le parquet massif.

Quels sont les inconvénients du parquet flottant ?

Certes, un parquet flottant a de nombreux avantages, mais il a aussi des inconvénients. Bien qu’il soit dit « flottant », ce type de revêtements ne résiste pas très bien à l’humidité. De ce fait, si vous voulez l’entretenir, évitez d’y verser trop souvent de l’eau. Ensuite, il ne permet pas d’isoler les bruits. En outre, il n’est pas possible de le poncer à plusieurs reprises. Puisque le parquet flottant n’est pas très épais, il ne pourra pas supporter des objets trop lourds. Pour éviter qu’il ne se déforme, alors il serait préférable de ne pas placer par exemple des meubles de grande taille au-dessus de lui. Si vous avez chez vous un système de chauffage au sol, alors n’utilisez pas un parquet flottant.

Comment poser ce type de revêtements ?

D’après ce que nous avons vu plus haut, la pose d’un parquet flottant n’est pas une opération difficile. En plus, vous pouvez par exemple trouver un parquet à Nivelles sans trop de difficultés. Voici donc les étapes à suivre pour mettre en place votre parquet flottant :

  • Préparer le support avant la pose : avant de commencer la pose du parquet flottant, vous devez d’abord préparer le support sur lequel il va être placé pour prévenir les dégâts. Concrètement, nettoyez bien le sol. Il faut aussi qu’il soit bien sec. Ensuite, appliquez une sous-couche pour que le sol se désolidarise des parois. Vous pouvez par exemple utiliser du polyéthylène ou bien de la mousse de polyuréthane.
  • Placer les rangées : assurez-vous d’abord que chacune d’elle soit bien en ligne et fixée contre le mur. Placez d’abord la 1re lame et faites entrer la 2e sur le petit côté jusqu’à ce qu’elle atteigne ce dernier. Enfin, coupez la dernière lame à dimension. Noter bien que vous devez connaitre le largueur de la pièce et le nombre de lames que vous allez utiliser.

Quoi qu’il en soit, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel pour réaliser les travaux à votre place. Pour trouver un parquet à Nivelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *